Logo école
Bande milieu
bande csd
Image école

Devoirs et leçons

Jamais sans mon agenda

Les devoirs et les leçons : 2e et 3e cycles

Introduction

Votre enfant a oublié sa reliure de travail à l’école, il rouspète, il veut remettre ses devoirs au lendemain… Même scénario chaque jour! Voici quelques suggestionspour vivre l’heure des devoirs et leçons avec plus de sérénité.

Votre rôle en tant que parent

Votre rôle n’est pas de vous substituer à l’enseignant. Il vaut mieux encourager son enfant, le guider par le biais de questions stratégiques mais surtout, superviser le travail qu’il a accompli. Il vaut la peine de favoriser une ambiance agréable et d’éviter un climat  de travail sous tension.

 

Amenez votre enfant à trouver le maximum de solutions par lui-même. Effort et autonomie mènent loin devant, tout le temps!

La durée

On estime à

  • 40 minutes le temps moyen à consacrer aux devoirs et leçons : en 1ière année du 2ième cycle du primaire (3ième année).
  • 45-50 minutes le temps moyen à consacrer aux devoirs et leçons : en 2ième année du 2ième cycle du primaire (4ième année).

 

Certains élèves s’acquitteront plus rapidement de leurs travaux. D’autres, par ailleurs, auront besoin de temps additionnel pour compléter leurs devoirs et leçons.

 

En tant que parent, vous  connaissez mieux votre enfant que quiconque. Vous pressentez la surcharge imminente, la crise de larmes, la trop grande fatigue, l’inefficacité…

Des astuces toutes simples

Planifier

Fiez-vous aux signes de fatigue de votre enfant. S’il lui faut jouer dehors avant de s’attaquer à son travail scolaire à la maison, vous connaissez déjà la meilleure option en ce qui le concerne.

 

Plusieurs enseignants donnent les devoirs à un moment qui permet aux parents d’y consacrer aussi du temps pendant la fin de semaine. Cette formule est beaucoup appréciée par les parents qui travaillent à l’extérieur de la maison.

 

De plus, il est tout à fait pertinent d’impliquer l’enfant dans la planification de ses devoirs et leçons. Après tout, il s’agit de sa vie scolaire à lui. Ainsi, il apprend déjà à développer les bases d’une saine autonomie  qui le desservira positivement tout au long de sa vie.

Mettre en place une structure de travail et y tenir

Avec votre enfant, déterminez une plage-horaire et une durée moyenne : cet horaire va créer une routine et va contribuer à développer de bonnes habitudes de travail et une bonne gestion du temps.

Quelques balises

  • Afficher un horaire visuel : journalier, hebdomadaire, mensuel au besoin.
  • Cibler les devoirs ou leçons sollicitant plus de concentration au tout début de cette période de travail.
  • Encourager chez lui une réelle prise en charge : c’est à lui d’ouvrir son sac, d’y repérer son agenda, de sortir sa reliure de travail, son Bescherelle…
  • Prévoir une surface de travail suffisamment grande afin que votre enfant puisse y disposer tous ses effets scolaires.
  • Prévoir une table de travail de bonne hauteur et une chaise de travail bien adaptée.
  • Favoriser un éclairage naturel ou alors, une lampe d’appoint adéquate.

En matière d’attitude, il convient que l’adulte qui accompagne l’enfant cherche à demeurer calme, ferme et constant. Tous les parents ont connu, un jour ou l’autre, des moments exaspérants avec leur enfant. Cela peut arriver. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue la cible : aider l’enfant à développer confiance, fierté et persistance!
Garder le cap sur le sens de l’effort : encouragez la persévérance!

À éviter

  • Vider le sac d’école de votre enfant. Certes, cela économisera du temps mais c’est un premier faux pas qu’il convient d’éviter.
  • Lui fournir les réponses ou corriger ses erreurs. Le devoir constitue un outil pour apprendre et intégrer la matière : le travail deviendra malheureusement  une occasion d’apprendre perdue pour votre enfant.
  • Couvrir ses oublis ou son refus de travailler. Que l’enfant assume les conséquences de ses gestes l’amène à devenir plus responsable. C’est ce que chaque parent souhaite bien évidemment!

Sachez valoriser votre enfant!

  • Reconnaissez ses efforts : n’hésitez pas à afficher ses meilleurs travaux!
  • Manifestez de l’intérêt pour son travail scolaire!
  • Évitez de le comparer à son désavantage : mettez plutôt l’emphase sur ses progrès personnels, ses petits pas…
  • Assurez-vous que votre enfant dorme suffisamment : difficile d’apprendre quand on accuse un déficit de sommeil…

QUELQUES STRATÉGIES AIDANTES À L’INTENTION DE L’ÉLÈVE

N’étudie pas le ventre vide

  • Ton cerveau  a besoin de carburant pour fonctionner. Une bonne collation avant d’étudier (ou un repas, selon la structure de travail)  te donnera l’énergie nécessaire.

Exploite tous tes sens!

  • Plus tu utilises de sens lorsque tu étudies, plus ta mémoire sera performante. Par exemple, pour apprendre un mot de vocabulaire, tu peux utiliser :
    • La vue, en regardant attentivement le mot que tu dois apprendre;
    • L’ouïe, en épelant le mot à voix haute;
    • Le toucher, en écrivant le mot à l’aide des plaquettes d’un jeu de Scrabble.

Évite la procrastination!

  • N’attends pas à la dernière minute : c’est stressant et les stress accumulés sont toxiques!

Si ça ne va vraiment pas, utilise des ressources pour te dépanner!

Ressources documentaires :
  • Bescherelle
  • Guide grammatical
  • Reliure utilisée en salle de classe
  • Dictionnaire
  • Procédure d'autocorrection en écriture

 

L'équipe du service d'« Aide aux devoirs »

École Du Bois Joli

 

 

 

 

 D’autres références utiles :

http://www.leconjugueur.com/frlesite.php

Diverses avenues :

http://www.leconjugueur.com/frorthoonline.php

http://www.leconjugueur.com/frorthographe.php

 

 

Lire les suggestions de la bibliothécaire

École du Bois Joli

1165, boulevard Saint-René Est, Gatineau, Québec,  J8R 1N1

Téléphone : 819 669-1207    Télécopieur : 819 669-1495

boisjoli@csdraveurs.qc.ca